JOY SORMAN

Biographie

Philosophe de formation, elle aime explorer, découvrir, pour sortir de soi, de chez soi, aux frontières de l’essai, du roman, du documentaire. Comme une bête (Gallimard, 2012) raconte le parcours de Pim, « chevalier viandard » qui s’est tatoué une côte de bœuf sur l’omoplate. Entre réalisme et onirisme, Joy Sorman aborde le monde de la boucherie et surtout le rapport aux bêtes. La peau de l’ours mêle documentaire et fantastique à travers le monologue d’un ours, mi-homme, mi-bête, enfermé, exploité, maltraité. Un récit sur la frontière étroite entre humanité et animalité.

Bibliographie : La Peau de l’ours, Gallimard, 2014 ; A la folie, Flammarion, 2020.

©Herman Triay