Littérature Au Centre

Entretiens – Spectacles – Conférences – Musique
Lectures – Arts visuels – Dédicaces



INFORMATION COVID-19

Par décisions nationale et préfectorale, nous avons été contraints d’annuler la sixième édition du festival «Littérature Au Centre».
Nous vous tiendrons au courant des suites que nous envisageons de donner à cette aventure.

Avec nos remerciements pour tout ce que nous avions imaginé ensemble,
Avec nos meilleures salutations,

LAC d’Auvergne, CELIS, SUC


APPEL À RÉSIDENCE

Le Service Université Culture de Clermont-Ferrand et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel à résidence d’auteur(e) de 8 semaines réparties entre octobre 2020 et mai 2021, sur le thème « Littérature et Animal ». Les dossiers sont à envoyer avant le 1er juin à 12h.


HOMMAGE

Jean-Luc Seigle

Nous apprenons avec tristesse le décès de Jean-Luc Seigle, le 5 mars dernier, des suites d’un arrêt cardiaque, à l’âge de 64 ans. Ce romancier, auteur de En vieillissant les hommes pleurent (Grand prix RTL/Lire en 2014) et de Je vous écris dans le noir (Grand prix des lectrices de Elle en 2015) a été  l’invité de notre festival en 2017.

Egalement scénariste et dramaturge, il a écrit Excusez-moi pour la poussière (Flammarion, 2016), à propos de l’écrivaine engagée pour les droits civiques, Dorothy Parker, (mise en scène par Arnaud Sélignac et interprétée par Natalia Dontcheva au théâtre du Lucernaire).

« La mort l’a surpris alors qu’il travaillait d’arrache-pied à un projet littéraire autobiographique ambitieux que nous attendions tous avec impatience. Il laisse une oeuvre forte et généreuse qui a séduit de nombreux lecteurs en cherchant à s’approcher au plus près de la vérité et de la grandeur des marginaux, des laissés-pour-compte et des victimes de l’histoire« , a réagi Patrice Hoffmann, directeur éditorial de Flammarion.


UNE CITATION

L’homme est vraiment zoologique. Il n’y a qu’à voir ses cheveux jaunâtres, ses yeux fidèles, son poil frisé ; il ressemble à un chien de berger. Ou alors à certains grands singes, au bouc syrien (de profil), au tigre du Bengale, au hibou, fréquemment au gypaète barbu (en vieillissant : ses joues se décharnent, on ne voit plus que son grand bec entre ses yeux perçants). Voilà, l’homme est zoologique : il naît, il meurt, il se reproduit ; comme la baleine et le surmulot.

Alexandre Vialatte, Bestiaire

SOUTENEZ L’ASSOCIATION

Vos dons sont précieux ! En adhérant à l’association Littérature Au Centre d’Auvergne, votre soutien permet d’offrir un programme riche et de qualité, accessible à tous et entièrement gratuit. Grâce au système d’adhésion en ligne, participez en un clic au développement du festival et à l’épanouissement du public, donc vous !


NOUVEAUTÉ : L’ÉCO-ENGAGEMENT

A compter de 2020, Littérature Au Centre s’engage dans une démarche plus verte et adopte des pratiques éco-responsables en communication, restauration, mobilité, mobilier et gestion des déchets. Le festival se lie donc à des acteurs éco-responsables locaux :